fbpx

Guide Moov

Fontaines anciennes à Paris

Paris compte deux cent quarante-quatre fontaines très différentes par leur architecture et leur histoire. Certaines datent de plus de sept siècles ! Voyagez dans le passé de la capitale avec les plus anciennes d’entre elles. Elles vous impressionneront par leur diversité très symbolique des périodes clés de la ville, tout en vous livrant les plus passionnantes des anecdotes.

Fontaine de Fellah

Arrêtez-vous au 42 rue de Sèvres pour admirer la fontaine de Fellah. Edifiée en 1806, elle fait partie d’une série de quinze fontaines réalisées entre 1806 et 1807 sur ordre de Napoléon – l’aigle aux ailes déployées est d’ailleurs le symbole de l’Empire. Représenté grandeur nature, le paysan égyptien est la preuve que l’égyptomanie est très à la mode. De son amphore s’écoulait alors l’eau de la fontaine.

Fontaine du Fellah
© Fred Romero, Flickr / CC BY 2.0

Fontaine des Haudriettes

Avec son bas-relief incroyablement sensuel, la fontaine des Haudriettes au 1er de la rue du même nom, vaut le détour. En effet, cette naïade, de dos, allongée et s’appuyant contre son urne, a une sorte de désinvolture qui rappellerait presque l’Olympia de Manet. Autre fait incroyable : l’esthétique épurée et sublime du corps, des cheveux, du drap, qui fait presque penser par son minimalisme et sa parfaite exécution à une oeuvre Art Déco, mouvement qui a débuté dans les années 1920. Pourtant, c’est l’oeuvre de Pierre-Philippe Mignot, récompensé par le Prix de Rome, et mort en 1770, cent cinquante ans plus tôt !

Fontaine des capucins

Un petit tour sous terre, ça vous dit ? Sous l’hôpital Cochin, 27 rue du Faubourg Saint-Jacques, se cache un trésor inattendu : la fontaine des Capucins. Protégée du grand public mais accessible via certaines associations, sa fonction était autrefois d’une importance extrême : son niveau d’eau servait à vérifier que la hauteur des nappes phréatiques ne dépassent pas un certain seuil, ce qui aurait pu causer de graves dégâts. Ancienne carrière de calcaire exploitée entre le XIIIème et le XVIIIème siècle, la carrière des Capucins, que l’on emprunte pour arriver à la source, est truffée de détails gravés dans la pierre.

Fontaine des Capucins
© Hugo Clément, Flickr / CC BY-ND 2.0

Écrit par Guide Moov

×