fbpx

Guide Moov

Tour Eiffel Paris

Paris

1100 Anecdotes dans la ville

Visitez Paris avec un audio-guide innovant, en toute autonomie. Glissez votre téléphone dans votre poche, vissez vos écouteurs à vos oreilles et c’est parti ! Pour la ville de Paris, nous avons déjà rassemblé plus de 1 100 anecdotes, de quoi rendre le moindre de vos parcours passionnant et inoubliable.  Sur l’interface de l’app, vous pouvez visualiser immédiatement tous les points d’intérêt.

  • poi icon
    Curiosité
    Pourquoi s'arrêter devant le 145 rue Lafayette? Après tout, ce n'est qu'un immeuble haussmannien parmi tant d'autres... Faux ! Comme la plupart des passants, vous êtes peut-être également tombés dans le panneau, mais le 145 rue Lafayette n'a rien d'un véritable immeuble. Digne des meilleurs décors de théâtre, tout a été pensé pour atteindre la perfection du trompe l'oeil, bien que la façade soit totalement factice : porte en métal peinte en bois, balcon, vitres aux fenêtres dont certaines sont ouvertes mais donnent sur un mur noir. En vérité, il n'y a rien derrière ce mur, mis à part une aération de la ligne du RER B, qui dessert la gare du Nord, toute proche d’ici.
  • poi icon
    Bar caché
    Encore un bar parisien caché, et celui-là est vraiment difficile à trouver ! Comme son nom l'indique, l'entrée du Lavomatic se fait... par un lavomatic, 30 Rue René Boulanger. Pendant que certains font leur lessive, pourquoi ne pas appuyer sur le bouton magique, ouvrir la porte secrète et monter au bar du Lavomatic, au 1er étage. Pas de machines à laver dans la déco, mais un lieu très sympa, plutôt calme, qui propose de bons cocktails mais aussi de petites douceurs culinaires qui évoluent selon la saison et les arrivages du marché.
  • poi icon
    Café Suédois
    Un centre culturel avec une cour intérieure qui se transforme en terrasse baignée de soleil l'après-midi. En passant la porte cochère bleue de l’Institut suédois au 11 rue Payenne, vous découvrez le Café suédois, entouré de ses nombreux transats. Côté cuisine, on se laisse séduire par des spécialités suédoises à base de fleur de sureau ou par les Kanelbullar traditionnels, sorte de brioche à la cannelle. Protégé par les murs de l’Hôtel de Marle, le brouhaha de Paris vous semblera loin, alors que le Café Suédois est au coeur du Marais.
  • poi icon
    Personnalité
    Peu de grands artistes ont connus la gloire de leur vivant, leurs œuvres n'étant célébrées à leur juste valeur qu'après leur mort. Mais ce ne fut pas le cas de l'écrivain Victor Hugo. “À Monsieur Victor Hugo, en son avenue à Paris“, c'est l'adresse que l'on notait pour que son courrier soit lu du grand homme dès 1881. A l'occasion de ses 80 ans, le 27 février 1881, plus de 600 000 personnes viennent l'acclamer devant sa résidence, avenue d'Eylau à Paris. Figure littéraire et politique reconnue, l'Avenue d'Eylau a donc changé de nom, pour devenir l'Avenue Victor Hugo, en juillet 1881. Fait rarissime, le poète vivait au 130 de sa propre avenue.
  • poi icon
    Historique
    Au 49 Rue Monge, les arènes de Lutèce, qui prennent la forme d'un amphithéâtre romain, est le plus vieux monument parisien. Elles servaient il y a plus d'un siècle aux représentations théâtrales et aux combats de Gladiateurs. Au fil du temps, les arènes furent ensevelies pour n'être redécouvertes qu'en 1883, lors de travaux pour établir une ligne de tramway. Grâce au soutien de la Société des amis des Arènes, dont Victor Hugo faisait partie, elles échappèrent à la destruction. Aujourd'hui, c'est un lieu privilégié des joueurs de foot et de pétanque.
  • poi icon
    Découverte
    Si la promenade du Pont de l’Alma est très connue, il ne faut pourtant pas rater les sublimes allégories Art Déco de ses piliers : l’électricité et le commerce d’un côté, la science et le travail de l’autre ! Lors de l’inauguration le 15 juillet 1906, le président du conseil municipal le décrit même comme « un magnifique produit de la Science, de l’Industrie et de l’Art ».
  • poi icon
    Art
    Mais qu'est-ce donc, au 2 impasse Saint Eustache, que cette tête monumentale qui tend l'oreille ? "L'écoute" est une commande publique de la ville de Paris, qui fut réalisée par le sculpteur Henri de Miller. En grès de Bourgogne, matériau très solide, cette statue de plus de 50 tonnes a été totalement appropriée par les gens de passage. Les enfants s'amusent à la grimper, tandis que les adultes aiment la contempler. Quoi qu'il en soit, on peut la toucher et se réfugier un instant dans le creux de sa main. L'emplacement de "L'écoute", en plein coeur bouillonnant de la ville, n'est pas laissé au hasard. Comme son nom l'indique, c'est un rappel à cette qualité essentielle, qui permet de mieux comprendre son entourage et son environnement.