Guide Moov

L’Opéra à Paris

Opéra classique, comique ou même… sur une péniche ? La capitale vous offre de nombreuses possibilités en matière d’opéra. Ces lieux historiques magnifiques vous impressionneront par leur architecture remarquable et leur grandeur.

Opéra Garnier intérieur
© Julien Chatelain, Flickr / CC BY-SA 2.0

Opéra Bastille

Le pendant contemporain du Palais Garnier est tout aussi impressionnant. L’Opéra Bastille fut édifié en 1989, après 5 ans de travaux, sur les plans de l’architecte canadien-uruguayen Carlos Ott. Après un appel à projet auquel 1700 architectes internationaux participèrent, c’est le projet marqué par la transparence du verre, la brillance de l’aluminium et la façade courbée qui se démarqua. L’Opéra Bastille possède aujourd’hui 2745 places qui permettent d’assister à de magnifiques spectacles de danse et de musique.

Opéra Bastille
© Julien Chatelain, Flickr / CC BY-SA 2.0

Opéra Garnier

Une merveille architecturale dont la plus belle vue est à la sortie de la bouche métro : l’Opéra Garnier. Emblématique de l’architecture éclectique de la seconde moitié du XIXe siècle, l’Opéra Garnier fait partie des édifices qui sortirent de terre lors de la transformation de Paris, décidée par Napoléon III et menée par Haussmann. Charles Garnier veut alors construire un bâtiment exceptionnel, où le marbre et l’or se rencontrent, à l’opposé de « la tristesse de l’urbanisme haussmannien ». Sur la façade aux proportions parfaites, des sculptures représentent la poésie, la musique, la danse et le drame.

Opéra Garnier
© Arthur Weidmann, Flickr / CC BY-SA 2.0

L’Opéra Comique

À l’origine, l’Opéra Comique du 1 Place Boieldieu est créé afin de parodier les opéras, en déjouant les règles de bienséances imposées par la Comédie-Française. En 1714, Louis XIV autorise la troupe, composée d’artistes de foires, à posséder son propre théâtre à la condition que des passages parlés soient intercalés entre les chansons – c’est la particularité même de l’opéra-comique. L’une des troupes de la foire Saint-Germain prend alors le nom d’Opéra-Comique. La salle Favart est inaugurée le 28 avril 1783 en présence de la reine Marie-Antoinette. En janvier 1762, l’Opéra-Comique fusionne avec la Comédie-Italienne. Il déménage alors le 3 février 1762 à l’hôtel de Bourgogne. Plusieurs fois fermé, plusieurs fois incendié, l’Opéra Comique est souvent considéré comme l’équivalent de l’Opéra Garnier en une taille plus réduite, à dimension humaine…

Opéra Comique
© Corinne Moncelli, Flickr / CC BY-NC-ND 2.0

Péniche Opéra

En vous rendant au 46 quai de la Loire, que diriez-vous d’une pause avec un peu de musique ? Amarrée sur le bassin de la Villette, découvrez la Pop : une compagnie d’Opéra qui joue sur une péniche ! Depuis 1983, la fondatrice Mireille Larroche propose à un public novice et amateur une belle programmation de théâtre lyrique.

Écrit par Guide Moov