Guide Moov

L’art du 15ème arrondissement

Amateurs d’Art, vous trouverez dans le 15ème différentes œuvres originales qui pourraient vous taper dans l’œil. En effet, l’art y est très riche et diversifié, entre architecture et fresques murales. Laissez-vous surprendre lors d’une marche dans ce coin de la capitale par ces trésors visuels!

169 Boulevard Lefebvre

L’immeuble du 169 boulevard Lefebvre est une petite merveille que peu de personnes savent reconnaître. Cette construction est l’oeuvre du chef de fil de l’Art Nouveau en France, Jules Lavirotte. Les fenêtres courbes, les mosaïques ainsi que la brique émaillée sont des indices qui nous mettent pourtant la puce à l’oreille !

Fresque animaux

Au niveau du 147 rue de la Croix Nivert, une façade aveugle de cinq étages a été transformée en bibliothèque joliment décorée. Réalisée en 1996 par les artistes De Lanouvelle et De Renty, la fresque représente des animaux sous forme de bibelots ultra réalistes. Les cadres et les jeux d’ombres sont également particulièrement réussis… on pourrait en imaginer une version miniature dans notre salon.

Fresque animaux
Source

Jean Mathiot

Le 175-183 rue de Javel est la preuve que dès les années 1960, certains architectes en avaient assez de la rigidité absolue de l’architecture moderne ! Construit en 1963 par Jean Mathiot, cet immeuble de logements joue au contraire sur le décalage des différents volumes. La façade n’est pas lisse et certains éléments débordent même du plan d’alignement !

Art Nouveau

L’immeuble du 24 place Etienne Pernet illustre à lui seul le style Art Nouveau poussé à l’extrême. Construit en 1905 par l’architecte Alfred Wagon, l’édifice est très largement décoré, notamment le contour des fenêtres. On remarque aussi les ornements chers à l’époque : courbes et motifs organiques sont partout où l’on pose les yeux. Un vrai plaisir pour certains, une lourdeur pour d’autres.

Fresque Keith Haring

A la vue de la tour-escalier, dans l’enceinte de l’hôpital Necker, 149 Rue de Sèvres, on la trouve belle et on sourit. C’est grâce aux personnages cernés, emblématiques de l’artiste américain Keith Haring, presque naïfs, qui dansent autour de bulles de couleurs. Cette oeuvre monumentale, tout juste rénovée, a gracieusement été exécutée et offerte par l’artiste, dont le souhait principal était de « divertir les enfants malades de cet hôpital, maintenant et dans le futur ». C’est sa seule oeuvre publique en France et par chance, elle fut sauvée de la destruction lors de travaux de rénovation de l’hôpital, pour devenir un totem à part entière.

Keith Haring Necker
© Fred Romero, Flickr / CC BY 2.0

Écrit par Guide Moov