fbpx

Guide Moov

Les restaurants du 2ème arrondissement

Transportez-vous dans une serre tropicale ou dans un wagon digne de l’Orient-Express, goûtez aux mets les plus inattendus : ces restaurants qui vous font voyager par leurs ambiances et leurs saveurs atypiques sont à découvrir entre cafés et boutiques au coeur de Paris.

Le Sinople

Au 4 bis rue Saint-Sauveur, j’appelle dans la famille des restaurants cachés, le Sinople ! Situé au dernier étage du club de sport Le Klay, la verrière est transformée en serre tropicale où l’on peut s’asseoir sur de beaux canapés en velours, effet garanti ! Du côté de la nourriture, allez-y les yeux fermés, un ancien chef de la Tour d’Argent est aux commandes des cuisines !

Victoria Station-Wagon Restaurant

Au 11 boulevard Montmartre, on pourrait s’imaginer voir débarquer Agatha Christie. Le Victoria Station-Wagon Restaurant nous fait voyager dans des cabines aux sièges de velours et de bois sombre, aux porte-bagages en laiton et à la lumière tamisée. Le restaurant possède une carte de brasserie française typique, mais on y va évidemment pour l’ambiance et le dépaysement que procure le repas. Petit plus, les serveurs jouent les contrôleurs de train !

La Maison de la poutine

La Maison de la Poutine se situe au 11 rue Mandar. Vous n’êtes pas familier avec le concept ? La poutine est un plat québécois emblématique. Ses trois ingrédients imparables sont : la frite de pomme de terre, le fromage fondu et le jus de viande. Le chef Erwan Caradec nous promet tout au long de l’année de revisiter ce plat traditionnel avec des produits de saison, il y a même une version végétarienne… Idéal en période de grand froid !

Aux Lyonnais

Minuit à Paris est un des derniers films à succès du célèbre réalisateur américain, Woody Allen. Pour l’une des scènes les plus marquantes du film, il a choisi de poser sa caméra Aux Lyonnais, 32 Rue Saint-Marc, pour y faire dîner son héros, Gil, en compagnie de grands artistes tels que Dali, Man Ray et Buñuel. Le choix du restaurant fut une évidence grâce au décor Art Nouveau intact du lieu : les lampes, le comptoir d’étain, et les vitraux biseautés en font un lieu plein de charme et symbole d’une autre époque. Comme son nom l’indique, la carte de ce restaurant réputé propose des spécialités de la région lyonnaise, revisitées.

Gyoza Bar

Au 57 passage des Panoramas se trouve une adresse aussi discrète que délicieuse. Avec ses dix places seulement, le Gyoza Bar est un restaurant totalement dédié à ce ravioli farci super populaire au Japon, rapide à cuisiner et économique, et dont la cuisson, en deux temps, à l’eau et à l’huile, lui donne sa texture si particulière en bouche. Cofondée par Shin Sato, le premier chef japonais à avoir décroché 2 étoiles en France, l’adresse vaut le détour.

Écrit par Guide Moov

×