fbpx

Guide Moov

L’univers du cinéma à Paris

Paris est la capitale des arts et de la culture ! Le cinéma y a donc évidemment une grande place. On compte dans la capitale française environ cinq cents salles qui permettent d’avoir accès à des films français et internationaux, des plus récents aux plus anciens, des oeuvres d’art et d’essai, ainsi qu’à des spectacles filmés, des avant-premières, des évènements spéciaux. Et si cela ne suffit pas, il existe aussi à Paris une cinémathèque incroyable qui permet à tous les cinéphiles de trouver leur bonheur grâce sa gigantesque collection de films, toutes époques et tous cinéastes confondus. Rendez-vous dans les salles obscures de Paris, mais ouvrez l’œil avant l’extinction des lumières car certaines salles vous transportent déjà dans un autre univers ! 

Cinéma le Louxor

Aller au cinéma, ça doit rester un plaisir, alors quand on paie pour finalement se retrouver dans une petite salle étriquée et peu confortable, bien qu’on regarde le film dans le noir, ça gâche un peu l’expérience. Pour s’en mettre deux fois plein la vue, le cinéma du Louxor, 170 boulevard de Magenta, ré-ouvert après rénovation en 2013, est le lieu idéal des cinéphiles. Dès la façade, on commence à comprendre pourquoi : le style néo-égyptien ne laisse personne indifférent, et dans la salle principale, les dorures, mosaïques, têtes de pharaons et luminaires Art Déco sont une alliance difficile à trouver ailleurs. Un vrai plaisir pour les yeux, avant que les lumières ne s’éteignent.

Cinéma le Louxor

Cinéma Mac Mahon

Le cinéma Mac Mahon au 5 de l’avenue, est une institution du quartier qui ravit ses habitués depuis 1938 dans l’univers du cinéma à Paris. Ouvert à la Libération, le cinéma prend sa revanche culturelle et se spécialise dans les films américains, interdits pendant l’Occupation. Le club des « Mac-Mahoniens » naît dans les années 1950, avec un groupe de cinéphiles pour qui la mise en scène d’un film prime sur son scénario. Encore aujourd’hui, sa programmation de vieux films et de cinéma d’art et d’essai attire un public averti.

MK2

Tous les cinémas ne se valent pas. Le duo Mk2 Quai de Seine et MK2 Quai de Loire sont la preuve irréfutable qu’un bon cinéma, ce n’est pas juste un bon film. Souvent à moitié vide, les salles sont extrêmement confortables, et les prix sont également plus bas que la moyenne parisienne, mais le vrai plus de ce cinéma, c’est le cadre, avec le bassin de la Villette qui les sépare. La nuit, on peut admirer les néons des façades se refléter dans l’eau, et même prendre une mini navette/bateau pour relier un quai à l’autre. Beaucoup de charme ajouté au simple visionnage d’un film.

Mk2 bibliothèque

Certainement l’un des meilleurs cinémas de Paris, le Mk2 Bibliothèque, 128-162 avenue de France, a plusieurs avantages : doté de nombreuses très grandes salles et situé dans un quartier assez récent, majoritairement visité en journée par des étudiants, vous êtes pratiquement sûr de toujours y trouver de la place. Petit plus, le cinéma dispose de sièges doubles, dont l’accoudoir du milieu se relève, laissant la possibilité aux amoureux de se serrer l’un contre l’autre pendant la séance. Une jolie boutique bourrée de produits dérivés sur le cinéma est à ne pas manquer au rez-de-chaussée.

MK2 bibliothèque

MK2 Gambetta

Direction le 6 rue Belgrand pour s’en mettre doublement plein la vue. Le cinéma MK2 Gambetta que vous avez sous les yeux a été conçu par Henri Sauvage, maître de l’Art Nouveau, en 1920. La façade en courbe avec ses motifs floraux peints à l’or nous mettent d’ailleurs la puce à l’oreille. Les décors intérieurs ont malheureusement été remplacés en 1970.

MK2 Gambetta

Cinémathèque

Etape obligée des cinéphiles, la Cinémathèque, 51, rue de Bercy, remplit très bien sa mission de conservation et de démocratisation du patrimoine cinématographique. Composée d’un centre de documentation, d’une médiathèque qui propose un immense choix de films disponibles à la location, et de deux espaces d’exposition, la Cinémathèque a réussi à s’imposer dans le paysage culturel parisien grâce à la plus grand collection de films au monde, mais aussi par ses expositions à succès autour de grands réalisateurs. Parmi eux, François Truffaut, Jacques Tati, Martin Scorsese et Tim Burton.

Cinémathèque Rue Bercy
© Jean-Pierre Dalbéra, Flickr / CC BY 2.0

Architecture cinémathèque

Architecte de l’espace culturel Louis Vuitton qui a fait sensation, mais aussi du Musée Guggenheim de Bilbao, aussi connu pour son incroyable architecture, Frank Ghery s’est attelé à l’American Center de Bercy, devenu la Cinémathèque, en 1993. Le style de l’architecture est très vite identifiable, avec ses éléments souples et indépendants, qui constituent un seul et même bâtiment qui semble être en perpétuel mouvement. L’utilisation de la pierre de Saint-Maximin comme matériau principal est un hommage de Gehry aux constructions traditionnelles parisiennes.

Écrit par Guide Moov

×